top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurManon Lincelles

Retour à l'ISTC sous la neige ❄️​

Pour cette première session ouverte à l'ISTC, c'est la neige qui nous accompagne !


Grâce à l'organisation d'Amaury De Baudus et Grégoire, assistés de Gabrielle Metelle, nous sommes revenus jouer notre jeu pour la première session ouverte de 2024 à l'ISTC.


Petit rappel, école des managers de communication à Lille, reconnue par l'Etat, l'ISTC propose des parcours Licence et Master, en Alternance ou en continu. Nous avions déjà fait un premier jeu 100% étudiant en juin dernier sous le soleil. Cette fois-ci, c'était la neige au rendez-vous et avec elle, les difficultés de déplacement (tout le monde n'a pas la chance d'avoir des ailes ​🐝​).



Mélange d'étudiants, entrepreneurs et personnes éveillées, cette session à effectif réduit a profité pleinement de cette ambiance plus intimiste.


L'opportunité d'avoir des échanges plus longs et plus réfléchis a été exploité par nos deux ruches participantes ! Avec moins d'abeilles, mais toujours autant de compétition, le jeu se déroule sans accro et avec un peu plus de place pour parler ruche (littéralement et figurativement).




La réalité virtuelle impressionne toujours autant et l'immersion est favorisée par le calme relatif. Dès que les casques sont enlevés, les idées fusent et les points sont presque tous remportés !


Les allégories sont appréciées plus que jamais et les parallèles avec l'entreprise sont confrontés à la fois par les adultes, mais aussi et surtout par l'apport des étudiants.


La dernière partie, une nouvelle fois améliorée, confronte plus que jamais les deux visions différentes de l'entreprise de par les deux générations distinctes. Et pourtant, on se rend compte que les préoccupations sont les mêmes !



"Oui la RSE c'est l'affaire de tous, à conditions que les personnes avec la capacité de mettre les choses en action poussent en ce sens !"


Remarque très juste d'une de nos participantes, Virginie. Particulièrement inspirée par ce domaine et y travaillant depuis plus de 10 ans, Virginie a toujours eu les mots justes et les bons ajouts au bon moment.


C'est avec ce genre de phrase que l'on comprend ce sentiment d'impuissance qui peut habiter certain lorsqu'on commence à parler RSE.


Virginie nous raconte son anecdote où elle-même et ses collaborateurs étaient motivés et engagés pour mettre en place leur politique RSE. Mais ils se sont retrouvés confrontés face à un dirigeant préoccupé par l'image de l'entreprise, car en demande de mise en place de cette politique, et à la fois n'allouant aucune ressource à l'application des mesures RSE.


Qu'ont-ils fait ?


Ils ont menacé.


"Si vous ne nous aidez pas pour mettre en place et communiquez sur nos mesures RSE, vous vous débrouillerez tout seul pour les mettre en action."


Résultat ?


Le soir de leur assemblée générale, le dirigeant a commencé par parler des mesures RSE prévues, motivant encore plus de leurs collaborateurs à y participer.


Comme quoi, c'est possible de faire bouger les choses même quand on pense n'avoir aucun pouvoir...



Cette session commençant par un très bel exemple inspirant, tous se sont investis dans le jeu et en sont ressortis ravis. Et nous aussi ! Avoir plus d'espace pour les rencontres et de temps pour échanger nous a permis d'apprécier au maximum cette cession intimiste.


Évidemment, l'abeille était toujours au centre des échanges et l'un de nos plus beau cadeau, c'est votre curiosité et l'émerveillement que vous démontrez envers nos amies lorsque l'on commence à parler d'elles !


Oui, 1 million de grains de pollen par aller-retour à la ruche, nos petites abeilles sont très fortes...



Merci à tous pour votre détermination à braver les éléments, votre participation et bravo pour vos engagements inspirants !


Gregoire - Manon - Sebastien pour Erine Transition


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page